21 juin 2018

Journal de Pousse #12 : Printemps 2018


Hello les Bananes,

C'est dommage que je soit obligée de faire une introduction à chaque article alors que je ne sais absolument plus quoi dire depuis le temps, je fais donc au feeling et j'écris n'importe quoi mais surtout des choses complètement pas productives, vous sentez comme j'essaie de gagner du temps? Et ça fonctionne bien parce que ça fait deja 4 lignes de néant sur mon joli petit écran :B je suis tellement douée pour ça, et flatter mon égo prend encore plus de lignes encore plus facilement.. mais on est là pour parler de cheveux, alors flattons un peu mes cheveux et profitons en également pour souhaiter à tout le monde un chaleureux Litha comme d'habitude <3

La micro liste inutile de Chasseuse de Succès de mes jeux de la saison:
Far Cry 5  .:.  Dying Light  .:.  SUPERHOT  .:.  BioShock 1 & 2 & Infinite  .:.  State of Decay 2  .:.  Dead Space 2  .:.  Child of Light  .:.  Sea of Thieves  .:.  Fortnite  .:.  Assassin's Creed Chronicles: India  .:.  Dragon Age Inquisition  



Hiver:  69 cm
Printemps:  73 cm
Coupe: Chasse aux fourches


Voilàààà, là on retrouve un vrai journal avec une réelle évolution dans le bon sens et pas à reculons!!! xD, le palier non ré-atteint de la dernière fois? c'est de l'histoire ancienne! La taille est belle est bien atteinte depuis début mai et pour de bon cette fois, direction les hanches maintenant! Avec mes petits calculs je vise une première fois ce palier à 78 cm pour octobre puis définitivement pour février 2019 en comptant après coupe. Même si ce ne sont que des estimations on croises les doigts pour que ça se passe ainsi et sans encombres ;) J'en profite pour faire remarquer drôlement que mon pantalon n'est jamais bien mit en photo apparemment, je suis étrange (é.é)

Dans ces longueurs je suis toujours face aux problèmes des fourches-ninja malheureusement, les fourches qui ne se voient que difficilement et qui se formes partout là ou ça frotte, dans les longueurs. Le plus difficile à surveiller étant les cheveux fragiles de la nuques qui sont naturellement dégradés chez tous le monde à cause de l'implantation et de leur nature (entre duvet et "vrais" cheveux). Malgré ça mes cheveux sont toujours souples et brillants, visuellement toujours pas en souffrance apparemment. La plupart du temps je les attaches, en tresse ou en chignon escargot, plutôt en tresse car le chignon se casse la tronche toutes les heures et la tresse me permet de maintenir le tout en sécurité pendant plusieurs jours avant de détacher et de procéder aux soins.

Je préfère ne pas me prononcer sur la couleur, vous vous doutez du pourquoi du comment, le schmilblick en est toujours au point mort xD

Affaire à suivre...


       -  Shampoing:                      Désert Essence Pomme / Santé brillance Orange&Coco
          -  No-poo:                                                         Fécule de Maïs
 -  Après-shampoings:          AS Désert Essence Framboise / Démêlant Centifolia Framboise
         -  Leave-in:                                                 Crème Lactée Denovo
           -  Soins:                                           Spray hydratant / Oleo Silk Denovo
           -  Cures:                                                      Stress / Bienveillance 
                                                                                                                                           (Allez c'est drôle!)






30 mai 2018

Mes cheveux et ma routine capillaire 2018


Hello mes petits Kiwis,

En réfléchissant un peu à mon parcours capillaire suite à mon bilan de pousse, d'où je suis partie et ou j'en suis aujourd'hui, je me suis rendue compte que je n'ai jamais parlé en détails de mes routines capillaire depuis le commencement de mon blog, et au final de mes cheveux plus en précision non plus d'ailleurs! toujours des bribes par ci par là, en globalité, en journaux de pousse brefs. Pourtant ça fait deja 3 ans et demi que je me suis lancée dans le naturel et si avant j'y allais à tatillons, que j'étais encore en phase de découverte et d'apprentissage, à avaler des tonnes d'informations (parfois géniales, parfois intox, parfois contradictoires) et essayer des tonnes de produits en pagaille, aujourd'hui j'ai gagné en assurance et en stabilité; Assez pour prendre réellement soin de mes cheveux comme ils l'entendent, à instaurer des routines efficaces pour moi. Alors mes cheveux, qui sont-ils vraiment? ;)               - ALERTE PAVÉ -

Il existe au moins 3 sortes de classifications cheveluesque disponible sur la toile, celle d'André Walker, le L.O.I.S et le FIA (je vous laisse le soin de rechercher plus de détails) à celles-ci s'ajoutent, un joyeux mélange des trois qui fiche un beau bordel pour les classements officiels et c'est en général le joyeux bordel retenu par les méga-chevelu.e.s des forums capillaire, tout simplement parce que, eh beh c'est plus complet, c'est aussi ce model personnalisé que je préfère et utilise.


Et donc voilà pour les miens: 1b - M - II

On utilise habituellement pas de lettre pour le type 1 qui est le type raide, sauf que visuellement ça fait toujours raide comme des baguettes style asiatique et ce n'est pas mon cas, enfin pas pour tous mes cheveux, il arrive régulièrement que j'ai une mèche ou le bas de mes cheveux qui rebiquent sans que ça rentre réellement dans le type ondulé voilà! Pour ce qui est de l'épaisseur de mes cheveux (l'épaisseur des cheveux un par un), sans surprise ils sont de taille moyenne, comme la plupart des caucasiens, valable aussi pour leur masse (l'épaisseur globale de la chevelure, épaisseur du cheveu+type+nombre de cheveux) avec pas moins de 7 cm de tour de queue au compteur. Je suis donc une personne lambda qui ne sort pas des moyennes, je n'ai pas trop à me plaindre au final car ils ne sont pas vilains visuellement même si avec des cheveux raides on a toujours l'impression de ne pas avoir assez de masse capillaire quand on ne tape pas dans le type III 

Et pour terminer en beauté sur leurs gros point noirs, premièrement j'ai les cheveux de nature entre moyennement et assez poreux (le test du verre d'eau est souvent trompeur attention :D), ce qui fait qu'ils s'hydratent vite mais perdent cette hydratation tout aussi vite, ajouté à cela que du coup mes écailles s'accrochent les unes aux autres si je n'ai pas d'agent protecteur dessus. Et deuxièmement, plutôt le soucis de ma peau cette fois, maintenant que je ne suis plus sous pilule qui régulait avantageusement tout ça, ils sont de nature... vraiment grasse..., naturellement oui, ça existe, ce ne sont pas justes des cheveux agressés qui ont besoin d'une bonne cure de sébum et de passer à toujours plus doux malheureusement.




 .:. Avant le lavage .:.  Malgré un sébum protecteur bien présent, il n'a quand même pas le temps d'atteindre les longueurs et pointes donc je ne saute jamais le moment du soin qui est une étape en 3 parties chez moi: j'applique la méthode L.C.O (Liquid - Cream - Oil ; généralement L.O.C mais perso je préfère dans ce sens). Parfois 2 jours avant le shampoing, quitte à avoir les racines deja horribles autant ne pas lésiner sur la protection des pointes :D

- Pour le Liquid: Je pschit généreusement mon spray d'hydratant fait maison, composé majoritairement d'eau déminéralisée, d'un peu de vinaigre, de quelques actifs comme du Fucocert qui est mon incontournable mais parfois aussi des Protéines de riz ou encore du Complexe hydratation intense, et enfin de 2-3 gouttes d'huile essentielle variable et de conservateur Cosgard. Il n'a rien de particulier niveau odeurs ni packaging du coup mais il fait très bien son job hydratant et c'est tout ce que je lui demande, je ne pourrais plus m'en passer à l'heure actuelle.

- Pour la Cream: Ici c'est un leave-in que j'utilise et sans surprise c'est ma chouchoute depuis maintenant 3 ans qui rentre dans la place: la Crème Lactée de chez Denovo, dont je ne cesserais jamais de chanter les louages grâce à sa délicieuse odeur de vanille-amande grillée à tomber par terre mais aussi de par son efficacité redoutable, une vraie bombe pour moi. J'en applique juste une demi-pression, à frotter dans les mains, que j'essaie de répartir au mieux vers le bas des longueurs, l'étape suivante compense le reste.

- Pour l'Oil: Les premières années j'utilisais de l'huile végétale basique: de coco, de ricin, d'olive, de tournesol, de chez Aroma-zone ou directement de la cuisine; qui me convenaient très bien vu la grande flemmarde et économ' que je suis: efficace et pas cher. Puis je me suis laissée tenter par un peu plus de fantaisie avec les mélanges tout prêts et je me suis d’abord tournée vers l'Huile de bain de chez Henné indi's, entre légère et lourde, efficace et dont l'odeur caractéristique boisée m'a vraiment faite kiffer. J'allais la racheter mais j'ai finalement craqué, il y a peu, sur l'Oléo Silk de chez Denovo, et je n'en suis pas déçue. Toujours cette fragrance vanillée digne de vous filer un orgasme olfactif, c'est une huile très fluide, légère mais qui nourri bien et laisse les cheveux tout doux. J'en applique un spray à frotter dans les mains que je réparti entre les longueurs et le cuir chevelu, puis un deuxième coup de spray destiné aux pointes. Mes cheveux sont visuellement gras mais ce n'est pas pour autant que je les noient dans l'huile, ce qui est inutile, sachant que le surplus d'huile ne pénètre pas et est donc gâché au lavage ;)



Entre chaque étape je réparti et lustre le tout grâce à ma brosse nylon&sanglier de chez Less is more, je ne m'en sert pratiquement que pour ça car elle est efficace pour cette tache mais, comme vous pouvez le voir en photo..., elle se salie dès la première utilisation, mes cheveux et cette brosse choppant toutes les poussière qui passes dans ma demeure... Je devrais la nettoyer tous les jours quand j'ai les cheveux propres et deux fois par jours quand j'applique les soins avant-shampoing... je n'ai clairement pas le temps, ni la foi, et elle s’abîme à vitesse grand V pour le coup (è.é)


A ce stade soit je les attaches en "french braid" ou en tresse normale, soit en chignon enroulé moche, soit détachés comme la majorité du temp les coiffures me font galérer, jusqu'à ce que je m'énerve et tout le monde sait que colère + cheveux = très mauvais ménage! ou alors ça tirent certains cheveux dans le lot jusqu'à en arracher quelques uns (c'est deja trop! (>.<))




.:. Pendant le lavage .:.  A titre indicatif je me lave les cheveux 2 fois par semaines depuis maintenant plus d'un an, et je peux pousser à 5-6 jours si je suis sure de ne pas voir de monde mais c'est visuellement très désagréable et forcément mon charme en prend un gros coup dans la tronche xD. Après avoir passé un ou deux jours avec une friteuse sur le crane et des longueurs toutes douces bien soignées je me décide à les passer sous l'eau diaboliquement calcaire de la douche! j'ai arrêté l'eau déminéralisée qui produit trop de déchets plastiques et me forçais à me casser les cervicales. Je suis donc repassée à la méthode conventionnelle.

- Pour le Shampoing: Il y'a 2 marques favorites qui ne m'ont jamais déçues pour le moment. Les produits qui m'accompagnent actuellement sont le Shampoing Brillance coco-orange de chez Santé Naturkosmetik et le Shampoing Volumisant pomme verte-gingembre de chez Desert Essence, ils sont tous les deux efficaces sur moi, laissent mes cheveux propres sans les agresser, d'un coté un point en plus pour Santé pour le niveau grand format et un point en plus pour Désert Essence pour leurs fragrances sucrées qui sont un bon compromis quand les odeurs "chimiques" vous manquent. Ils ne décapent pas mon scalp malgré la présence de coco sulfate, que je tolère bien. J'ai une technique un particulière pendant le lavage que j'ai prit l'habitude d'appliquer pour virer mes masques au lait de coco en un seul shampoing sans que ça reste poisseux à mort: Je prend une première petite dose de shampoing que j'essai de répartir au mieux sur le cuir chevelu et je masse, pendant cette étape ça ne mousse pas beaucoup et se répartis assez mal à cause du gras; je passe ensuite un léger filet d'eau, je re-masse légèrement; puis je prend une deuxième petite dose de shampoing que je répartie là ou ça manque, cette fois ça mousse beaucoup et se répartis bien, je masse à nouveau puis je rince définitivement. Cette technique est moins agressive que faire deux shampoings complets tout en nettoyant aussi bien. Je ne touche pas à mes longueurs et pointes pendant le shampoing! lors du rinçage le shampoing qui s'écoule dessus est amplement suffisant à laver, même le bain d'huile.

- Pour l'Après-shampoing: Etape rare pour moi mais il m'arrive de vouloir donner un petit peu plus de "gainant" ou surtout de démêlant à mes cheveux, de l'ordre d'une à deux fois par mois pas plus car c'est Desert Essence qui est pour l'instant resté en Top 1 depuis mon passage au naturel, et si j'en applique si peu souvent c'est parce que l'efficacité redoutable en démêlage des après-shampoings Desert Essence se fait grâce à un Ammonium quaternaire (Quat, un substitut de silicone) et que j'ai encore une barrière psychologique que je dois faire tomber pour en appliquer plus souvent. Mon préféré est le Revitalisant framboise avec son odeur de fraise tagada! J'applique et réparti le produit à la main (pas de peigne) et je ne monte pas au dessus des oreilles, les AS ont tendance à alourdir mes cheveux, surtout lorsqu'ils contiennent des quats et ça peux vite faire poisseux si je ne fait pas attention.

[ Pourquoi vouloir en appliquer plus souvent alors?! La majorités des Hairlistas étrangères avec des longueurs extrêmes n'ont pas la même approche du naturel que "nous", elles ont des routines capillaires souvent quatées. Ici en France on se veux plutôt du coté extrémiste du naturel malgré ça on ne peux pas nier l'effet qu'apporte un agent occlusif; Là dessus je me suis aperçue que plus mes cheveux poussent et plus je rencontre des difficultés à les maintenir vraiment sains, sans fourches d'usures. Pour la petite anecdote: Mini, du blog naturel "les cheveux de Mini" dans un de ses derniers articles avait bien schématisé les effets des agents occlusifs sur pointes abîmés mais aussi sur pointes saines: notre premier argument étant que les silicones et substituts sont des "cache-misères", mais quelle misère est à cacher quand on a des cheveux impeccables en dessous? AUCUNE ;) Je ne peux pas m'étendre sur le sujet et je ne cherche à convaincre personne, juste expliquer ma vision perso des choses mais voilà comment je le pense: c'est la dose qui fait le poison, un coup de pouce occasionnel ne va pas ruiner une chevelure, tant qu'on en applique pas sur le cuir chevelu. Quant au soucis écologique, avec toutes les concessions que je fait pour d'autres choses je peux bien me permettre ça de temps en temps (^.^) Si vous voulez visuellement une preuve: jetez un oeil sur Vikituks, une hairlista naturelle parmi d'autres, arborant une magnifique tignasse... aux cuisses! et pourtant? Oui, elle à bien une routine capillaire entièrement quatée/siliconée. ]



- Pour le Low-poo / No-poo: J'en était plus friande avant avec ma nature de cheveux qui le permettait mais il m'arrive encore d'en faire même, j'utilise ici l'Après-shampoing Hydratant de chez Unique Haircare, trop léger en après-shampoing je lui ai découvert une superbe tache qu'il rempli à merveille! d'ailleurs c'est le seul qui fonctionne pour le low-poo sur moi à ce jour. Çà lave vraiment tout en douceur, il ne faut donc pas s'attendre à avoir les cheveux qui crissent mais du coup entre 2 shampoings c'est une bonne alternative pour agresser le moins possible. Pour le no-poo ma favorite est la poudre de Sidr, que je prend maintenant chez Henné Indi's, je ne l'utilise plus régulièrement depuis que j'ai arrêté le henné comme ça limitais le dégorgement mais ça m'arrive encore de temps en temps, elle à la particularité de réussir à virer mes bains d'huiles et de gainer légèrement les cheveux.

- Pour le Gommage: Une fois par mois voir tous les 2 mois je fais un gommage du cuir chevelu pour désincruster mes pores un peu plus en profondeur et virer les cellules mortes en surface si il y en a. J'utilise soit du sucre basique soit du marc de café quand j'en ai, le sucre ayant la particularité d'hydrater en plus et de se dissoudre pendant la manœuvre, le marc de café lui est plus fin et élimine les odeurs persistantes (petit souvenir sur ma cure de jus d'oignons ou encore de cet infâme color B4!!! xD), il sert à décrasser les canalisation en plus, 1 pierre 2 coups ;)




 .:. Après le lavage .:. Une deuxième raison pour laquelle j'utilise rarement d'AS c'est parce que je préfère soigner mes cheveux une fois sortie de la douche, avec des produits économiques, qui ne partiront pas majoritairement lors du rinçage, et donc restent sur les cheveux. Mes cheveux sont toujours séchés quelques minutes enroulés dans une serviette, pour ne pas qu'ils gouttent partout, puis entièrement à l'air libre, détachés. Pas de sèche-cheveux, rien, niet, nada!

- Pour les Leave-in:  Ici c'est le combo Spray hydratant maison et Creme lactée de Denovo qui reviennent en force évidement! Sur cheveux encore un peu humides je pschitt mon spray légèrement partout, ici dans le but de refermer les écailles grâce au vinaigre puis j'applique une petite dose de leave-in à frotter dans les mains que je réparti, d’abord sur les pointes puis vers les longueurs (pas à rebrousse-poil hein on est d'accord :B). J'utilise mon peigne en corne pour finir de répartir et démêler. La Créme lactée hydrate et nourris juste assez pour protéger sans poisser et surtout elle rend les cheveux tout doux! mais si j'en applique trop souvent sur cheveux secs ils ont tendance à poisser malheureusement...
C'est elle qui a sauvés mes cheveux décolorés à blanc ultras secs il y à 3 ans et elle continue à me satisfaire amplement depuis toutes ces années malgré ma grande évolution capillaire, elle restera assurément mon arme favorite pour des cheveux en pleine santé



- Le reste de la semaine: Tous les soirs pour finir mon brossage quotidien je viens pschiter du psray hydratant dans mes mains que je répartis ensuite sur mes longueurs, voir selon le jour directement sur ma brosse en poils et j'hydrate le bas des longueurs et pointes comme ça en brossant, pas vers les racines: brosse qui est trop rapidement sale souvenez vous ;) et si ils s’assèchent vraiment ça m'arrive également de faire ensuite une application de Crème lactée mais c'est plus rare, pour les raisons citées au dessus.




 .:. Les brosses .:. J'en ai une de chaque type à disposition... même si pour certaines elles servent occasionnellement, d'autres sont mes atouts de tous les jours. En général je me brosse les cheveux matin et soir, sauf en cas de coiffure protectrice. Sur la photo il manque un vieux peigne en plastique, dont je ne me sert pas, mais on ne sait jamais; Et une grosse brosse plate à picots en plastique de chez Dessange que j'ai depuis.. vraiment longtemps, je ne peux me résigner à la jeter et surtout jusqu'à il y'a peu je n'avais jamais possédé une brosse naturelle qui arrivait à faire le job aussi bien qu'elle! Oui vous avez bien lu, depuis que je suis au naturel c'est cette brosse de marque pourrie et en matière pourri qui brossait le mieux mes cheveux! xD le comble...



- Pour le Démêlage: Mes cheveux étant raides et pas compliqués je peux les démêler avec tout ce que je veux, même avec un rateau ahah. Blague à part, en général sur cheveux encore humides après la douche c'est mon peigne en corne ( j'ai oublié la marque..) dont je me sert pour le démêlage, couplé au leave-in. A l'achat je n'étais pas autant touchée qu'aujourd'hui par l’éthique animale, si c'était à refaire je prendrais un peigne en bois, en revanche il fait très bien son travail et il me servira surement encore des années, quitte à avoir fait du mal à un animal autant lui rendre honneur jusqu'au bout, je ne jette jamais rien avant expiration c'est contre-morale pour moi.
Sur cheveux secs c'est ma brosses Dessange qui remplissait le mieux sa fonction chaque jours, beaucoup de rangées de picots fins, démêlage à large spectre, rapidement et sans casse. J'avais acheté une petite brosse en bois de chez nature&découverte mais elle m'arrachait les cheveux comme jamais! des picots rigides et épais, super désagréable à l'utilisation. Ayant perdu espoir d'avoir des matériaux plus noble pour ce type c'est pourtant il y a peu que j'ai reçu une bonne surprise, via un swap de la belle chevelue Elliandra (prochain article en détail <3), une petite brosse à picots en bois de la marque Tek, avec un coussin bien souple, semblable à la plastique niveau efficacité et qui rentre donc assurément dans ma routine!
Dans les deux cas je brosse toujours mes cheveux en commençant par le bas puis je remonte doucement, c'est la partie la plus délicate même si je vais assez vite, le peu de bons nœuds que je peux avoir se créent haut chez moi et font des trucs de fous si brosse n'importe comment. Avec un peigne en main, j'ai le même coup de main qu'un coiffeur, à la fois rapide et délicat, efficace et qui me permet de perdre très peu de cheveux aux brossages, zéro arrachages en tout cas. Si je tombe sur un gros nœuds je démêle tranquillement aux doigts.

- Pour le Lustrage: Comme dis plus haut c'est la brosse crade en Nylon & sanglier de chez Less is more qui prend place, même cas que pour le peigne si c'était à refaire je prendrais une brosse en soie végétale, mais vu qu'elle est là, on ne va pas la jeter. Le nylon est un bonus pour mieux pénétrer dans la chevelure comme je n'ai pas besoin d'efficacité de démêlage ici, pour le coups c'est une brosse qui fait bien son job, c'est elle qui répartie le mieux mon sébum et mes soins forcément. En revanche le jour ou elle décédera je ne la regretterais pas, pour le prix exorbitant je m'attendais à mieux, elle à commencé à rapidement s'écailler au niveau du revêtement ainsi que perdre des poils tout aussi rapidement et d'un coté heureusement pour ce point car le premier trou à permis de créer une évacuation d'eau pour quand je la nettoie, ils sont mignons chez Less is more mais quand l'eau stagne quelque part, ça développe tout un tas de cochonnerie, miam :)


.:. Pour les coiffures .:. Alors pour ce point là c'est le plus drôle, ça fait 3 ans que je m'évertue à dire que je n'attache jamais mes cheveux ou juste en bordel juste pour protéger les pointes, pas de coiffures élaborées, et pourtant ET POURTANT... j'ai une de ces collection d'accessoires pour les attacher! ça fait pale figure a coté des chevelues passionnées de coiffures qui ont une collection gigantesque mais vu mon cas c'est deja monstrueux. Je ne les ai pas tous mis en photo sinon le cadre aurait explosé xD plus sérieusement ce sont surtout des élastiques et chouchous de toutes les tailles que j'ai en rab et qui me serviront plus tard comme ils finissent tous par se détendre et ne plus attacher correctement.

- Pour le quotidien: Je porte pratiquement toujours un gros chouchou en tissus au poignet quand il n'est pas directement dans mes cheveux, j'en ai 2 usés, 2 moins usés et 1 neuf, ils me servent pour les coiffures basiques vites faites comme les chignons escargot (qui tiennent 30 minutes avant de s'affaisser ces cons là...), les queues basses, les demi-queues et plus rarement les queues hautes. Pour attacher les tresses et autres couettes j'ai 5 élastiques en tissus torsadé que j'aimes beaucoup, achetés en même temps que des tout petit élastiques neufs avec tissus mais ils ne serrent pas assez, ne sont pas assez extensibles et donc ils glissent ;) Quand je travail j'utilise parfois des pinceaux à peinture pour faire des nautilus bun, vu que je n'ai pas de vrai pics à chignons pour ça, mais ça fonctionne très bien ahah. J'ai une jolie pince pélican en métal sertie (bien que portant le poids des années) que j'ai piquée à ma maman il y à longtemps, elle me sert pour certaines coiffures relevées mais surtout pour maintenir mes cheveux hors du jet d'eau pour quand je vais prendre ma douche.

-Pour l'occasionnel: Pour les coiffures un peu plus élaborées j'ai un peu de tout pour si jamais je vois un tuto coiffure passer et que je me laisse tenter, le plus souvent ce sont les petit élastiques en plastiques dégueulasse qui me servent, j'ai également 1 pince crabe effet bois et 2 pinces banane en plastique pour les queues de cheval remontées, des chouchous de toutes les tailles en tissus pour le cas-ou, une chaussette du chéri roulée en donut, un strap pour chignon (je ne connais pas le nom) et un topsy tail pour les twisted. J'ai toujours quelques barrettes en métal qui traîne quelques part aussi... histoire de dire xD Je viens également de faire acquisition de mon premier Flexi-8, offert encore une fois par Elliandra, j'ai hâte d'arriver à m'en servir correctement pour tenir efficacement et embellir toutes sortes de coiffures!




.:. Pour les coupes .:. Je me coupe les cheveux seule avec la méthode des élastiques depuis 4-5 ans, lorsque j'en ressent le besoin, mais en général quand on est parano des pointes qui restes épaisses on a tendance à vouloir couper trop souvent, par prudence. Ce sont des ciseaux de la marque Sanguine que j'utilise pour le procédé. J'ai compris au bout de 3 ans que ce qui convient le mieux à mes cheveux ce sont de grosses coupes balèzes de minimum 5 cm, mais seulement une à 2 fois par an maximum, plus de fourches et de longueurs usées éliminées d'un coup. Mes cheveux accrochent beaucoup moins ainsi et les pointes restent bien épaisses.
Pour la forme mon cœur balance toujours, j'ai tout essayé et je n'arrive jamais à être pleinement satisfaite, la coupe droite trop droite, le U pas correctement arrondis, le V trop dégradé, mais en général je reviens toujours à une forme en U.

Si vous ne l'aviez pas encore relevé, je suis en train de me débarrasser de ma frange, que j'ai portée pendant... pas moins de 12 années. J'ai fais ce choix dans l'optique de: gagner 1 à 2 cm de masse (eh oui une frange ça bouffe pas mal de place) à la repousse; pouvoir tout plaquer sur le haut pour certaines coiffures, permettant de mieux dissimuler les cheveux gras aussi; et ne plus avoir des grosses mèches par ci par là qui s'échappent en plein milieu de mes tresses! Je continu quand même à dégrader quelques mèches de plus en plus longues devant pour que ça se fonde harmonieusement.



~ J’espère que vous ne vous êtes pas endormi.e.s ahah ~
~ Et vous, vous avez trouvé une routine qui vous va pour le moment? ~




20 mars 2018

Journal de pousse #11 :: Hiver 2017/2018


Hello les Bananes,

Comme à chaque saison, chaque année, je suis au rendez-vous aujourd'hui à l'arrivée du printemps pour étaler mon faaaabuleux journal de pousse du moment, sans manquer évidement de vous souhaiter un doux début d'Ostara, l'éveil de la nature! Puisses vos projets tout neufs être couronnés de réussite, vos cheveux pousser à la folie, jusqu'au par terre, aussi tiens! (Hé, l'espoir fait vivre) :D puis pour les autres, recevoir une tonne de chocolat pour la période de pâque, bon pour la santé morale ahah. Bref revenons en à mes moutons (oui, les miens, pas les vôtres -> mon égo ultra-dimensionné *-*), ma pousse de cheveux couplée à mon bilan officiel de 2 ans de re-re-pousse, le temps passe vite <3
- Retour en arrière sur le début du Journal de Pousse-Bis: Ici

La micro liste inutile de Chasseuse de Succès de mes jeux de la saison:
Darksiders 2  .:.  Prey  .:.  Mass Effect: Andromeda  .:.  Tomb Raider Underworld  .:.  Gears of War: Judgement  .:.  Army of Two  .:.  Zombi  .:.  ReCore  .:.  Ghost Recon Wildlands  .:.  The Witcher 3: Wild Hunt




Automne:  70 cm
Hiver:  69 cm
Coupe-5,5 cm


Si vous vous dites assurément que mes cheveux n'ont pratiquement pas bougés d'un poil d'une photo à l'autre, voir même qu'ils ont régressés et que ce bilan est naze, alors oui je vous rejoins, c'est presque vrai :') Mais ça, c'est en omettant la fabuleuse coupe qui a suivis mon précédent journal de pousse. Un créaclip sauvage est venu se refermer délicatement sur mes pointes... et... COUIC! une saison de pousse en moins! et j'étais retombée à 65cm de longueur. J'ai faillis pleurer.. nan je déconne, enfin je faisait pas la fière quand même puisque j'avais une probabilité pour ce mois ci de ne pas atteindre à nouveau la taille et comme vous l'avez observé... c'est le cas. Temps pis, je ne regrette pas d'avoir coupé, mes pointes sont plus fournies et ça m'a permis d'éliminer davantage de zone fourchue et rêche où le henné a fait des ravages. Et pour la suite? ça ne peux que progresser au moins! C'est aussi pour ça que j'en ai profité pour changer le cadrage des  prises de vues (je m'excuse pour l'effet "escalier" sur le montage du coup) , pour suivre les prochains paliers plus facilement; les pointes qui chatouilles la taille, puis les hanches, puis... le coccyx.. qui ne sont pas si loin que ça hé! un émerveillement infini pour moi qui ne suis jamais arrivée à ces stades, avec des cheveux en bonne santé en prime.

Non si il y'a un truc que je dois regretter avec cette coupe, et c'est le cas.. c'est la forme! Je ne sais plus pourquoi m'est venue cette idée de couper archi-droit comme tel mais sur moi je trouve ça moche au final, d'ailleurs comme par hasard sur la photo de droite ça ne se vois pas cette fois, sérieux des fois avec les ondulations hasardeuses laissées par mes chignons, les bords se retrouvent plus longs que le milieu... -_- je vais taillouter un peu les bords pour repasser a un U, même léger, je préfère comme ça et je pense que ça sera la forme que j'adopterais pour longtemps.

Niveau couleur, pardonnez l'expression mais, c'est un pur bordel. Je n'arrive toujours pas à me décider si je dois: écouler un peu de henné colorant avec parcimonie, essayer les poudres tinctoriales blondes pour voir, ou même laisser tout repousser au naturel même si ma couleur de base à l'air de s'être carrément affadis avec les années. Je me retrouve donc avec quelques centimètres naturels châtain... doré/cendré? (le temps n'a pas épargné mes reflets dorés/cuivrés d'antan apparemment...), une moitié de longueur cuivrée de clair à foncé en descendant et le reste auburn/brun dégorgé, pas que ça me gêne vu que je prend ça plutôt à la légère, mais pour le futur? Un des pire dilemme de la mort qui tue.
Affaire à suivre...



2016 46,5 cm
2017:  61 cm
201869 cm

Objectif 2019 : Entre  Hip  et  Tailbone lenght  (~80cm)

       -  Shampoing:                      Désert Essence Pomme / Santé brillance Orange&Coco
          -  No-poo:                                                         Gel Aloe vera
 -  Après-shampoings:                   AS solide les Savons de Joya / Benecos mélisse
         -  Leave-in:                                                Crème Lactée Denovo
           -  Soins:                                    Spray hydratant / Mélange d'huiles végétales
           -  Cures:                                                         Fer / Protéines




25 févr. 2018

Shampouinage à l'eau déminéralisée: Caprice farfelu ou Brillante idée?


Hello mes Patates,

Ça va je ne me suis pas absentée trop longtemps cette fois ci et je ne reviens pas avec un vieux journal de pousse tout pourris vous voyez <3 Non enfaîte je reviens avec PIRE! une expérience, longue durée! Celle de me laver les cheveux de A à Z avec... de l'eau déminéralisée... ; et les expériences et moi en général ça fait deux comme on a pu le voir précédemment ahahah. Mais peut être que celle ci déroge à la règle pour une fois hm? C'est un grand OUI, enjoy :D



Ce projet étonnant s'est vu entrepris comme d'habitude sur un coup de tête, ou plutôt, un déclic formidable. Imaginez moi sous la douche (enfin pas trop quand même hein svp!), en train de me savonner le visage et de rincer, puis d'ouvrir les yeux et de les sentir tirailler et secs à morts comme quand on ouvre les yeux dans la piscine... et ben c'est exactement ça, c'est pareil que la piscine... j'ai alors compris, au bout de 3 ans, que l'eau du robinet, ça pouvait bien être elle la principale responsable de l'état de mes cheveux et de ma peau.!

Si vous ne le saviez pas encore, l'eau qui sort de nos robinets est plus ou moins lourdement traitée pour être rendue propre à la consommation humaine, elle est donc plus ou moins chlorée ainsi que d'autres substances chimiques, mais elle est également plus ou moins calcaire selon les régions -> les minéraux et produits chimiques ici ont un pH ultra basique alors que la peau a un pH neutre à légèrement acide; pour ma part je vis en région parisienne et si je peux vous faire une révélation autant qu'à moi, notre eau là, c'est l'enfer à l'état pur et ce qui me blase le plus c'est de ne pas avoir fait le rapprochement plus tôt sachant que je la consomme tous les jours et que le gout et l'odeur du chlore sont fortement présents, aussi je vois bien les appareils au contact de la flotte s'entartrer en moins d'une semaine
Alors si cette eau diabolique provoque visuellement ce genre de choses, qu'est-ce qu'elle fait à mes cheveux et à ma peau?.. OUI -> les fameuses pointes qui accrochent, les fourches, les cheveux qui crissent à en crever alors que j'utilise des produits naturels et doux, oui ma peau ultra sèche et qui desquame alors qu'elle est de nature normale à grasse!


EAU DU ROBINET DE MERDE, je te déclare COUPABLE
*coup de maillet*


Restait plus qu'à voir si j'avais pas condamnée une innocente, j'ai donc potassé pendant des heures des infos, et des témoignages, sur des personnes se lavant les cheveux à l'eau déminéralisée, mais comme d'habitude rien de probant... en général les gens utilise l'eau "normale" puis finisse avec un rinçage à l'eau déminéralisée, ce n'est pas ce que je cherchais. Pas de témoignages? pas grave j'étais bien décider à le faire puis à partager cette expérience. J'ai donc été acheter 2 bidons de 5L d'eau déminéralisée pour essayer le soir même.


Je vois deja les écolos avec leur regard assassin en coin, mes bases minimalistes et naturelles paraissant totalement pas crédible pour le coup... je vous comprend; donc pour la petite info j'ai choisi de le faire seulement sur les cheveux bien sur, pas le corps entier que je continu à sacrifier chaque jour malheureusement. Pour se faire une idée, je passe normalement 15 à 20 minutes sous l'eau pour laver mes cheveux, ça fait un paquet de litres d'eau utilisés, en contrepartie pour me faire un petit challenge j'ai décidé de n'utiliser que 2L d'eau déminéralisée pour mon shampoing, du lavage au rinçage, et devinez quoi? je suis une fxcking boss parce que j'ai réussi! Je continu donc comme ça, puis en poussant à chaque fois à un lavage par semaine ça me fait durer les deux bidons pour 1 mois. Le plus chiant c'est l'histoire du plastique, je réfléchis à réutiliser les contenants pour autre chose, le stockage d'eau pour du survivalisme par exemple (je me prépare à l'apocalypse, et oui, je suis parfaitement sérieuse :B) si la matière des bidons le permet.
Edit: Merci à Laureintheair de m'avoir prévenue de ma bourde, j'ai oublié de préciser que je ne chauffe absolument pas l'eau!, la bouilloire sert juste de récipient doseur ;)


Ça fait environs 2 mois que j'utilise cette méthode, soit 6 shampoings, et... c'est une bénédiction, vraiment, pas d'effets placebo illusoires ni rien, j'ai pu constater une réelle amélioration dés la première tentative, j'ai retrouvé une tignasse toute douce. Une énorme victoire pour mes cheveux qui devenaient plus que chiants, je ne savais plus quoi faire à pars couper, et c'est même ce que j'ai fait.. et les fourches qui sont revenus en force en à peine une semaine m'ont carrément donné envie de m'arracher la tête; "mère nature tu ne veux vraiment pas que ma belle tignasse balai le sol, SÉRIEUSEMENT?!" ; "Tu me condamne VRAIMENT à les garder toute ma vie au pallier taille?!!!" ; "J'te préviens... j'vais tout décolorer..... j'déconne pas......."

Tout va bien, j'ai apparemment trouvé la solution avant de baisser les bras, même si les fourches qui se sont refaites ne peuvent pas être réparées et qu'il me faudra faire à nouveau une chasse aux fourches, je suis confiante pour la suite. Ma fibre capillaire qui accrochait à tout les étages est redevenue plutôt lisse, beaucoup moins d'accrochage et de nœuds, la texture apparaît moins sèche et plus souple à long terme, les fourches ont arrêtées de pointer leur nez trop vite et je n'ai même plus besoin d'utiliser systématiquement d'après-shampoing pour qu'ils soient corrects, d'ailleurs pour les photos mes cheveux sont vierges de produits, normalement pour la fin de ma routine shampoing je met du spray hydratant puis du leave-in pour les protéger. Reste pour le futur à avoir mon chez-moi pour pouvoir installer du matériel adoucisseur d'eau et filtrant pour que ma peau en profite également, et arrêter les déchets plastiques. En tout cas, cette expérience est un SUCCÈS pour moi! :)





~ Et vous, l'eau de chez vous c'est une killeuse aussi? quelles sont vos astuces? ~






21 déc. 2017

Journal de pousse #10 :: Automne 2017


Hello mes mini Houx,

Après une petite absence, qui sera récurrente finalement pour cause de travail difficile et aussi parce que je n'ai pas besoin de poster d'articles plus souvent pour mon plaisir personnel ainsi je choisi aussi de publier lors des sabbats, c'est ma petite célébration à moi voilà voila. Je vous retrouve donc aujourd'hui avec mon journal de pousse saisonnier, pour Yule, la période de "Noël" et surtout du solstice d'hiver. J'en profite en même temps pour vous souhaiter de joyeuses fêtes, quelles que soient vos croyance d'ailleurs <3. Mes cheveux chatouillant un nouveau palier vous vous imaginez bien que c'est réellement jours de fêtes pour moi ahah!

La mini liste inutile de Chasseuse de Succès de mes jeux de la saison à nouveau: <3
Call of Duty: Modern Warfare Remastered   .:.  Assassin's Creed: Origins  .:.  Gone Home  .:.  Fable Anniversary  .:.  The Turing Test  .:.  Tales from the Borderlands   .:.  Monkey Island: ES 1 & 2  .:.  Call of Duty: Infinite Warfare




Eté:  66,5 cm
Automne:  70 cm
Coupe: Chasse aux fourches


Vous ne rêvez pas plus que moi, malgré le ralentissement de la pousse avec les saisons froides, c'est bien le palier de la taille, tant attendu, que mes pointes titillent à 1 ou 2 centimètre prêts. Cela signe officiellement la longueur de cheveux la plus longue et que j'ai atteinte de toute ma petite vie, pour le moment (ah bah oui on va pas s’arrêter en si bon chemin! héhé), malheureusement après mon épisode "abus de henné" catastrophique mes pointes sont de plus en plus infernales, le froid n'aidant pas à ce stade, bien que ça ne se voit pas du tout en photo. C'est lorsque je démêle et passes les doigts dans mes cheveux que je suis le plus embêtée et je ne peux pas repousser la coupe plus longtemps si je veux garder des pointes visuellement saines et éviter le dégradé qui commence à se montrer, mais bon même si le "peu" que je compte couper me fait mal au cœur, m'éloignant à nouveau de la longueur tant attendue, c'est pour la bonne cause et mes pointes n'en seront que plus fortes! (cette fameuse coupe a été effectuée le lendemain de l'écriture de cet article d'ailleurs, mais je n'en dirais pas davantage :D) à l'avenir je compte couper 2 fois par an, au final je préfère quelques plus grosses coupes qui vont bien chercher les fourches dans les longueurs qu'une multitude de micro-coupes qui continuent de laisser la chevelure s'affiner sur le bas.

A ce stade je porte mes cheveux attachés la majorité du temps, surtout au boulot, et c'est depuis quelques centimètres que je commence à rencontrer les plus gros problèmes jamais eu lorsque mes cheveux sont détachés -> je suis de nature tête en l'air et ça ne m'étonnerais pas qu'un jour une mèche prenne feu parce que je me serais penchée au dessus d'une gamelle sur le gaz!!! ou encore les épisodes ou je me retrouve avec les cheveux coincés sous le dos lorsque je dors...... il y'a encore quelque mois j'avais juste à étirer le cou pour qu'ils se délogent, maintenant c'est mort ça reste coincé et c'est vachement désagréable grâce à mon tempérament extrêmement (pas) patient xD En tout cas ça me permet de commencer doucement à apprendre des coiffures simples, en général des chignons, avec pics, très rapides à faire car ayant les cheveux raides et bien lisses, ils glissent et je dois les retaper plusieurs fois...

Si vous vous souveniez pour mes projets couleurs j'avais émis l'idée de tenter à nouveau les colorations semi-permanentes pour voir ce que ça donnerais sur du naturel, hé bien j'ai essayé, et si j'avais pris des photo j'aurais pu sortir un mémorable "Hair Fail n°2"! Figurez vous que ma bouteille de crazy color violette a apparemment perdue ses pigments rouges en route et j'ai donc appliqué une majorité de bleu sur du chatain-reflets roux... je suis sortie brune cendrée-reflets vert/gris, comme la logique de la colorimétrie l'impose huhu... autant vous dire tout de suite que j'ai pas du tout aimé cette expérience et qu'on ne m'y reprendra pas avec des couleurs froides..... j'ai eu la chance de dégorger aux shampoings qui ont suivis (gros dégorgement bleu turquoise qui ne se voyait absolument pas tel quel dans les cheveux é.é) mais mes racines restent avec une teinte cendrée que je ne supporte pas sur moi, j'entreprendrais donc pour la suite de peut être tester les reflets blonds avec quelques poudres tinctoriales naturelles jaunes je ne sais pas encore quoi exactement mais c'est en projet :)
Affaire à suivre...

       -  Shampoing:                           Santé Orange&Coco / Désert Essence Pomme
          -  No-poo:                                             Shampoing sec fécule de Maïs
 -  Après-shampoings:                 AS Hydratant Chevalait / Désert essence Framboise
         -  Leave-in:                          Crème Lactée Denovo / Huile de Bain Henné Indi's
           -  Soins:                                              Spray hydratant / Bains d'huiles
           -  Cures:                                                       Fer / Probiotiques




7 oct. 2017

Hair Fail n°1 :: La coloration à la betterave


Hello mes petits Marrons,

Il y'a quelque temps je me suis rendue compte qu'en général (ce n'est pas universel bien sur) en temps que blogueuses on a tendance à faire le silence sur nos expériences ratés si ça sort de la catégorie du jugement cosmétique, souvent estimées inutiles. Or j'ai aussi remarqué que certaines questions reviennent régulièrement sur les réseaux sociaux au niveau capillaire, sur qui aurait pu tester telle ou telle chose, en trouvant rarement la réponse en revue sur la toile malheureusement. Si vous aussi vous avez l'impression que tout réussi aux blogueuses que vous suivez et qu'elles ne foirent jamais rien et bien je vous avoue tout de suite qu'il n'en est rien! nous aussi on a des ratés, et plus on se prend pour une apprentie sorcière  plus on a de risques, si vous en doutiez: j'ai eu mon beau lot de [fail] en 3 ans de naturel et je peux vous dire que ça arrive encore; c'est pourquoi j'inaugure cette catégorie avec mon dernier échec en date: ESSAYER de se colorer les cheveux avec des betteraves! xD


Certains jours tu te réveil et tu commences à te poser des questions bizarre d'un coup, là, paf, sans prévenir: "Et si je faisait ça? est-ce que ça fonctionnerait??", je vous ai grillés je sais que je suis pas la seule à le faire hein! Alors il y'a des fois ça passe, d'autres c'est farfelue admettez, puis y'a aussi des fois ou tout te tombe directement dans la main comme si le destin voulait te pousser au vice! (le destin il doit vraiment bien s'marrer avec certaines d'entres nous ahah) et c'est comme ça que je suis revenue un week-end avec des jolies betteraves, bio, 100% naturelles, élevées avec amour, du jardin de mon papa, et qu'en les épluchant je me suis retrouvée avec les mains mais d'un de ces rose pétant! qui accroche vraiment bien!! Et là c'est le drame: imagination débordante -> action! Si ça me colorait les mains comme ça je pouvais bien tester une mixture sur mes cheveux surtout que mes racines châtain fade me cassait (me casse toujours, ahem) bien les pieds. Alors voilà, j'ai commencé par presser les betteraves entre mes mains pour faire sortir le maximum de jus puis comme il m'en manquais un peu j'ai accepter de sacrifier un petit morceau de betterave et quelques restes d'épluchures encore bien garnies (la nana désespérée °-°) que j'ai laissé tremper dans le bol avant de me décider à mixer le tout.



Sauf que là en observant bien la mixture j'ai commencé aussi à dire à mes autres moi "Euh et on peut savoir comment tu vas appliquer ça sur ta tête maé?". Hé oui du jus de betterave c'est liquide comme de la flotte forcément, même avec des morceaux mixés.. mais mon génie intérieur a prit le relais rapido: "hé bah on va ajouter de l’après-shampoing quaté comme ça ça fera comme une semi -permanente!", brillant n'est-ce pas?!, ouais sur le papiers seulement au final XD 
C'est ainsi qu'armée d'un de mes A-S désert essence j'ai entrepris d'épaissir un peu le tout et ça a plutôt bien fonctionné sur ce point. J'ai eu un peu de mal à appliquer ça sur mes cheveux lorsque ma conscience m'a rappelé que c'étais de la popote que j'avais sacrifiée pour mon expérience diabolique (si vous aviez loupé les épisodes précédents: même si j'en ai abusé par le passé je suis maintenant personnellement littéralement dégoûtée de mettre de la nourriture brute dans mes cheveux hormis l'huile végétale et les épices), passons ce moment délicat: une charlotte pour protégé, une serviette pour chauffer et ce fut partis pour 3h d'attente, habituée aux anciennes poses longues de henné: même pas peur!



J'ai vite déchanté pour le rinçage, bon deja évidement avec des morceaux fermes mixés les résidus qui accrochent c'est bien chiant à virer complètement sans parler du fait que tu vois l'eau vraiment teintée de la même intensité pendant tout le rinçage: c'était pas gagné, mais bon un miracle ça arrive toujours au moment ou on l'attend le moins! Donc je laisse sécher totalement et je vais contempler tout ça dans le miroir. Bon pour le miracle on repassera: niet, nada, que dalle, pas la moindre trace même légère, pas le moinnnndre petit reflet, non seulement j'ai gâché de la bouffe mais en plus j'ai appliqué un agent occlusif sur mon crane, mais bon... comme ça je saurait maintenant: EPIC FAIL :D





~ Et vous, vous avez deja testé le jus de betterave? ~